FANDOM


Secret Service
USSS

Création
14 avril 1865
Directeur actuel
Joseph Clancy
Type
Agence gouvernementale
Coordonnées
Washington DC
Activité
Lutte contre la fausse monnaie
Protection du Président
Effectif
6 700 (2014)


Le Secret Service est le diminutif de l'United States Secret Service (USSS). C'est une agence gouvernementale dépendante du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis.

HistoireModifier

Le Secret Service a été créé le 14 avril 1865 par le Président Abraham Lincoln pour lutter contre la fausse monnaie. Mais le Secret Service ne rentre en fonction que le 5 juillet 1865 à Washington D.C. sous le nom de "Secret Service Division" et est placé sous la direction du Département du Trésor.

Ce fut après l'assassinat du Président William McKinley en 1901 que le Congrès américain demanda à ce que le Secret Service assure la protection du président. Depuis 1902, le Secret Service a donc deux missions : éradiquer la fausse monnaie et protéger le président.

En 1965, le Congrès autorise la protection des veuves des présidents américains après l'assassinat du Président John F. Kennedy.

En 1968, Le Congrès a également étendu le rôle du Secret Service à la protection des principaux candidats à la présidence et à la vice-présidence 120 jours avant les élections, aux anciens présidents jusqu'à maximum dix ans après la fin de leur mandat présidentiel, ainsi qu'à leurs enfants jusqu'à l'âge de 16 ans.

En 1984, le Congrès vota le Comprehensive Crime Control Act qui étend la juridiction du Secret Service sur la fraude à la carte bancaire et la fraude informatique.

Depuis le Patriot Act, voté le 26 octobre 2001, le Secret Service combat la criminalité informatique aux côtés du FBI.

En 2003, le Département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis est créée et le Secret Service est rattachée à cette entité.

MissionsModifier

Le Secret Service a deux missions :

  • lutter contre la fausse monnaie et la fraude financière
  • protéger le Président des Etats-Unis d'Amérique, du vice-président ainsi que de leur famille et protéger aussi la Maison Blanche

ProtectionModifier

La liste des personnalités à protéger est définie par la loi :

  • du Président des États-Unis, du Vice-président (ou du responsable suivant dans l'ordre de succession présidentiel, si le Vice-président n'est pas en capacité ou si le poste est vacant), du Président-élu et du Vice-président élu ;
  • le premier cercle familial des personnalités pré-citées ;
  • les anciens présidents et leur conjoint (protection à vie sauf pour les conjoints divorcés ou remariés. De 1997 à 2013, la loi limita la protection des anciens présidents et de leur conjoint aux 10 années suivant leur départ de la Maison-Blanche. *Le président Barack Obama signa en janvier 2013 une loi qui abrogea cette limite et rétablit une protection à vie2 ;
  • la veuve ou le veuf d'un ancien(e) président(e) mort en service ou dans l'année qui a suivi la fin de son mandat et ce pour une période d'un an après le décès (le secrétaire à la Sécurité intérieure peut étendre cette durée de protection) ;
  • les enfants d'anciens présidents jusqu'à leur 16 ans ou 10 ans après la fin de la présidence ;
  • les anciens vice-présidents, leur conjoint et leurs enfants jusqu'à l'âge de 16 ans jusqu'à 6 mois après avoir quitté la vice-présidence (le secrétaire à la Sécurité intérieure peut étendre cette durée de protection) ;
  • les chefs d'État ou de gouvernement étrangers, et leur conjoint, en visite aux États-Unis ;
  • d'autres personnalités étrangères particulières en visite aux États-Unis ou des représentants officiels des États-Unis mandatés par le Président pour des missions spéciales à l'étranger ;
  • les principaux candidats à la présidence et à la vice-présidence ;
  • les conjoints des principaux candidats à la présidence et à la vice-présidence (dans les 120 jours précédant une élection présidentielle) ;
  • des personnalités désignées par un ordre exécutif du Président ;
  • les National Special Security Events, tels que désignés par le secrétaire à la Sécurité intérieure.

Tous ces personnes peuvent décliner la protection du Secret Service à l'exception du Président, du Vice-président (ou du responsable suivant dans l'ordre de succession présidentielle si le Vice-président est en incapacité ou que le poste est vacant), du Président-élu et du Vice-président élu.

Pour la protection de diplomates étrangers, le Secret Service travaille avec le Diplomatic Security Service mais également avec l'armée et les autres forces de police.

OrganisationModifier

En 2014, le Secret Service compte 6700 personnes dont 4400 sont des agents assermentés. Il dispose de 136 bureaux à travers les Etats-Unis et dans différentes villes dans le monde dont : Montréal, Toronto, Vancouver ou encore Lyon pour Interpol.


Cet article utilise du contenu de la page United States Secret Service, article appartenant à Wikipedia.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.